Coup d’envoi de la construction des collèges en bois

Yves FOSSEY

Le bois à la place du béton devient réalité pour la construction des collèges des Yvelines. Ce nouveau concept va être appliqué l’an prochain pour le coup d’envoi des travaux du futur établissement de Verneuil-sur-Seine. Cette nouvelle méthode de construction des collèges, annoncée au début de l’année dernière, est l’une des mesures phares de la […]

Cet article fait partie du dossier: Une rentrée 2022 remplie de projets

Le bois à la place du béton devient réalité pour la construction des collèges des Yvelines. Ce nouveau concept va être appliqué l’an prochain pour le coup d’envoi des travaux du futur établissement de Verneuil-sur-Seine.

Coup d’envoi de la construction des collèges en bois © CD78

Coup d’envoi de la construction des collèges en bois © CD78

Cette nouvelle méthode de construction des collèges, annoncée au début de l’année dernière, est l’une des mesures phares de la politique départementale en faveur du développement durable. Le Département a affirmé sa volonté de répondre aux enjeux environnementaux de demain. Les bâtiments à énergie renouvelable vont désormais être privilégiés dans le but d’être moins énergivores mais aussi de diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre.

« Notre volonté est d’offrir le meilleur à notre jeunesse : les constructions nouvelles vont nous permettre de diminuer de façon importante l’impact carbone »

Détaille Pierre Bédier.

Le projet, qui englobe la construction ou la reconstruction des bâtiments existants d’ici 2026, est en bonne voie. Au total plus de 500 M€ seront consacrés aussi bien à améliorer les performances énergétiques des bâtiments qu’à améliorer les conditions d’apprentissage de quinze collèges du territoire. À Sartrouville par exemple, la cité éducative va être complètement reconfigurée pour devenir un véritable lieu de vie, ouvert sur la ville et ses habitants.
Les premières entreprises lauréates pour la réalisation des nouveaux bâtiments ont été retenues.

« Beaucoup d’entreprises répondent à nos appels d’offres ; ce concept suscite de l’intérêt »

souligne Romary Boutot, le directeur des bâtiments du Département des Yvelines. Concernant l’établissement de Verneuil-sur-Seine, les premiers coups de pioche devraient être donnés courant 2023 pour une livraison à l’horizon 2025-2026.

Les procédures engagées pour dix collèges

Les procédures d’appel d’offres ont été lancées pour dix collèges, entre autres ceux de Vélizy, de La Celle-Saint-Cloud, de Coignières, de Sartrouville, ou encore Magny-les-Hameaux, les suivants sur la liste. Si un premier choix a été effectué en juillet 2022 pour celui de Verneuil-sur-Seine, les différentes sélections vont s’enchaîner à un rythme soutenu. Elles auront lieu tous les deux mois. D’autres procédures vont être lancées dans les prochaines semaines, puis tout au long de l’année.

Les services départementaux sont également mobilisés afin de gagner le défi. Plusieurs dizaines de personnes, notamment des chefs de projet du Département, se concentrent pleinement sur cette opération. Leur rôle est de piloter la conception et la réalisation.

Coup d’envoi de la construction des collèges en bois © CD78

Coup d’envoi de la construction des collèges en bois © CD78

Y aura-t-il assez de bois ?

« Oui, répond le directeur. Des accords ont été conclus pour sécuriser l’approvisionnement. »

Les entreprises ont anticipé en réservant les matériaux auprès de sociétés spécialisées. « Nous n’imposons pas la provenance, mais le bois doit être issu de forêts durablement gérées, prévient-il. Il provient de France ou d’Europe. Il existe de très nombreuses essences de bois adaptées à la construction. La forêt française est la forêt d’Europe qui présente la plus grande diversité avec plus de 160 essences différentes, de grande qualité ».

Chanvre, laine et paille

D’un point de vue pratique, les éléments de construction seront usinés sur mesure en atelier, puis préfabriqués, avant d’arriver sur le chantier. « L’assemblage sur le chantier est facilité, ce qui en limite la durée et réduit les nuisances et les risques », indique Romary Boutot. Quant aux matériaux d’isolation, il est prévu d’utiliser des fibres végétales, du chanvre, de la laine ou encore de la paille.

Ce concept innovant comprend de nombreux avantages. Les matériaux biosourcés présentent d’excellentes performances thermiques et phoniques, favorisant le confort en hiver comme en été. Sur le volet acoustique, ils permettent de réduire le bruit ambiant pour les élèves.

L’un des premiers établissements scolaires en bois est en cours de construction à Carrières-sous-Poissy. D’un coût de 8,8 M€, le Département des Yvelines participe au financement à hauteur de 6 M€.

Coup d’envoi de la construction des collèges en bois © CD78 / N.DUPREY

Coup d’envoi de la construction des collèges en bois © CD78 / N.DUPREY

Bientôt des îlots fraîcheur

La Direction des Bâtiments a profité des congés estivaux pour intervenir massivement dans les collèges : amélioration du cadre de vie, amélioration du confort des usagers, réduction des consommations d’énergie et mise aux normes de l’ensemble des bâtiments.

Du côté des nouveautés, un îlot de fraîcheur a été aménagé sur le site pilote du collège Le Bois d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine. Le but est de permettre aux collégiens de profiter de zones ombragées lors des pics de chaleur. Pour ce faire, les espaces extérieurs ont été massivement végétalisés, les enrobés classiques de la cour de récréation ont été remplacés par des matériaux innovants et perméables.

Des aménagements spécifiques ont également été réalisés pour favoriser l’égalité de genre, en particulier au niveau de la cour de récréation et des toilettes. À la suite de l’expérimentation, ces nouveautés pourraient être étendues à d’autres établissements.