Le numérique comme matière à part entière

Chloë Bringuier

Posséder un smartphone ou une tablette ne veut pas forcément que l’on sait s’en servir, l’éducation au numérique est un des grands sujets de cette rentrée. Cette année scolaire signe la généralisation du dispositif de mise à disposition des équipements numériques à l’ensemble des collèges des Yvelines.  « Les tablettes au collège, c’est un bouleversement […]

Cet article fait partie du dossier: Une rentrée 2022 remplie de projets

Posséder un smartphone ou une tablette ne veut pas forcément que l’on sait s’en servir, l’éducation au numérique est un des grands sujets de cette rentrée. Cette année scolaire signe la généralisation du dispositif de mise à disposition des équipements numériques à l’ensemble des collèges des Yvelines. 

Le numérique comme matière à part entière © CD78/N.DUPREY

Le numérique comme matière à part entière © CD78/N.DUPREY

« Les tablettes au collège, c’est un bouleversement tant au niveau matériel et pédagogique qu’au niveau humain. Le fonctionnement doit être immédiat, et l’accompagnement, excellent. Aucune question ne doit rester sans réponse. »

C’est de cette façon que Jean-Pierre Nugue, chef d’établissement au collège Les Châtelaines à Triel-sur-Seine, a commencé son intervention aux Assises du numérique, organisées par Seine-et-Yvelines Numérique en juin 2022.

Depuis six ans, ce collège fait partie de l’un des dix-sept établissements pilotes des Yvelines. Les élèves, comme 10 000 autres dans le Département, et les enseignants, comme 1 000 autres, ont pu bénéficier d’un Équipement Individuel Mobile, rapidement devenu un véritable outil de travail en classe ou à la maison. Cécile Dumoulin, Vice-Présidente déléguée aux collèges et au numérique scolaire du Département des Yvelines, précise :

« Aucun établissement n’a voulu arrêter l’expérimentation, même ceux qui étaient les plus réticents au départ. »

À la suite de ce succès, le Conseil départemental des Yvelines a voté en janvier 2022 la généralisation du dispositif de mise à disposition des équipements numériques à l’ensemble des collèges des Yvelines. Autrement dit, le déploiement par Seine-et-Yvelines Numérique dans l’ensemble des collèges et une partie des écoles primaires : 130 000 élèves et enseignants seront progressivement dotés d’un cartable numérique « e-SY ». En effet, pour rendre cette démarche pédagogique plus efficace, et agir en faveur de la solidarité territoriale, le Département va également travailler en partenariat avec les communes du territoire qui le souhaitent pour équiper 39 000 élèves et enseignants de CM1 et CM2. Les jeunes seront ainsi mieux préparés à leur entrée au collège. 

Le numérique comme matière à part entière © CD78/N.DUPREY

Le numérique comme matière à part entière © CD78/N.DUPREY

Une nouvelle façon dapprendre

Chaque nouveauté vient avec son lot d’appréhensions et de questionnements, c’est tout à fait normal. Chaque crainte doit être prise en compte sans mépris. Lors des Assises du numérique, le chercheur en neurosciences Grégoire Borst était présent et a pu donner un nouvel éclairage sur l’usage du numérique.

« La tablette ne révolutionne pas le monde mais permet de s’adapter à la façon dont chaque cerveau apprend. En clair : chacun peut apprendre plus vite et mieux. »

Anne Capiaux, conseillère départementale, membre de la Commission enseignement, culture, jeunesse et sport, et conseillère communautaire, est forte de son expérience dans la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines. Cette dernière fait partie des précurseurs sur ce sujet.

« Nous constatons qu’en dix ans les tablettes ont favorisé l’égalité des chances, cela permet à chacun de travailler à son rythme »

confirme-t-elle. Cette égalité des chances induit également une égalité des genres. En formant les jeunes filles et garçons au numérique, cela permet d’avoir un monde du travail, par la suite, plus paritaire.

Le numérique comme matière à part entière © CD78/N.DUPREY

Le numérique comme matière à part entière © CD78/N.DUPREY

Un apprentissage au numérique

« Ce n’est pas parce que la majorité des jeunes possède un smartphone qu’ils sont tous professionnels du numérique : loin de là »

Explique Grégoire Borst. En effet, au-delà d’un apprentissage par le numérique il s’agit surtout d’un apprentissage au numérique. En 2022, le numérique est partout, et savoir l’utiliser correctement est surtout un atout majeur dans la vie personnelle et le sera dans la vie professionnelle.