Le pont est fait entre les Yvelines et la Défense

YvesFOSSEY

Les cyclistes et les piétons peuvent circuler entre les Yvelines et les Hauts-de-Seine sans la moindre difficulté. Une liaison douce de 650 mètres de long a été aménagée au dessus de la Seine entre les deux départements dans le cadre du chantier de prolongement du RER E à l’ouest de l’Ile-de-France vers Mantes-la-Jolie.

La passerelle entre les Yvelines et les Hauts-de-Seine a été mise en service durant l’été 2022. CD78/N.Duprey

Mise en service durant l’été 2022, la piste exclusivement réservée aux cyclistes et au piétons fait des heureux. Côté Yvelines les usagers y accèdent non loin de la gare de Houilles-Carrières-sur-Seine au niveau de la rue de la Pâture et coté Hauts-de-Seine à Nanterre rue Jean-Perrin.

Sécurité et gain de temps

L’ouvrage, qui est accolé au pont ferroviaire construit à la hauteur de Bezons pour la future ligne d’Eole, le prolongement du RER E vers Mantes-la-Jolie, a été inauguré le jeudi 15 septembre 2022 en présence des différents partenaires de l’opération.

On se doit de favoriser les modes de déplacement afin de permettre aux habitants de venir travailler sur le bassin d’emploi, cette liaison assure un lien domicile-travail, a souligné Pierre Fond, le président de l’agglomération Saint-Germain-Boucles-de-Seine.

Cette liaison douce répond à un besoin. Les usagers bénéficient en effet d’un accès direct vers le quartier d’affaires de la Défense. Et cela en toute sécurité. Il n’est plus nécessaire de franchir le pont de Bezons qui est saturé par le trafic routier mais surtout qui est dangereux. Autre avantage: le gain de temps. Pour les cyclistes, le trajet entre la gare de Houilles et la Défense s’effectue en 15 minutes contre 30 auparavant.

Les partenaires du projet lors de l’inauguration. CD78/N.Duprey

Alexandra Dublanche, élue de Sartrouville, qui représentait la Région Ile-de-France, estime pour sa part que ce barreau est « essentiel ». « Il s’inscrit dans le projet de RER Vélo de la Région qui prévoit la réalisation de 700 kilomètres pour les déplacements doux d’ici à 2030 ».

Symbole du rapprochement entre les deux Départements

Quant au Conseil départemental des Yvelines, il investit pour développer son réseau de pistes cyclables. Il vient de dévoiler son plan vélo, représentant un montant de 62 M€. Lors de l’inauguration de l’ouvrage, Pierre Bédier, qui a rappelé que le projet avait été initié avec Patrick Devedjian, l’ancien président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, a évoqué l’intérêt de cette passerelle dite mode doux de Bezons.

La première destination professionnelle des Yvelinois est dans les Hauts-de-Seine, cette liaison permet une fluidité de relation et elle symbolise le rapprochement entre les deux Départements, a-t-il indiqué.

La passerelle, qui repose sur six piles directement réalisées en Seine, enjambe le fleuve à 10 mètres de haut. Son coût, avoisinant 8,2 M€, est pris en charge par les conseils départementaux des Yvelines et des Hauts-de-Seine ainsi que la Région Ile-de-France et l’agglomération de Saint-Germain-Boucles-de-Seine qui participent chacun à la hauteur de deux millions d’euros.

L’ouvrage est accolé au pont construit pour Eole. CD78/N.Duprey