Le Tram 13 renforce l’offre de transport dans les Yvelines

Yves FOSSEY

Dernière ligne droite avant la mise en service du Tram 13. Des essais grandeur nature se déroulent avec les premières rames dans le but de vérifier l’ensemble des infrastructures avant l’ouverture de la ligne, qui reliera Saint-Cyr-l’Ecole à Saint-Germain-en-Laye, l’été prochain. Nous avons assisté aux opérations dans les secteurs du camp des Loges et du […]

Cet article fait partie du dossier: Découvrez le nouveau Tram T13 reliant Saint-Cyr-l’Ecole à Saint-Germain-en-Laye

Dernière ligne droite avant la mise en service du Tram 13. Des essais grandeur nature se déroulent avec les premières rames dans le but de vérifier l’ensemble des infrastructures avant l’ouverture de la ligne, qui reliera Saint-Cyr-l’Ecole à Saint-Germain-en-Laye, l’été prochain.

Le Tram 13 sera mis en service l’été prochain. CD78/Y.Fossey

Nous avons assisté aux opérations dans les secteurs du camp des Loges et du château. Assis devant le pupitre de conduite, Naoufal est aux commandes de la rame pour les essais. Il est en liaison permanente avec le poste de commandement. Main droite sur la manette de vitesse et pied sur la pédale de sécurité, il enclenche le contact.

Naoufal est aux commandes de la rames durant les essais. CD78/Y.Fossey

Tous les équipements testés

Les quatre écrans lumineux de son pupitre sont activés et la liaison avec le poste de commandement est établie. L’homme actionne alors sa manette de démarrage. Il regarde droit devant lui. La rame quitte le quai de la station du château à proximité du RER A à vitesse réduite. Pas la moindre secousse, la rame avance en douceur presque sans bruit à l’intérieur.

Ces essais ont lieu afin de vérifier la géométrie des voies, l’alimentation électrique, la signalisation lumineuse, les systèmes et les distances de freinage ou encore le comportement de la rame dans les courbes, détaille Naoufal.

Lorsque le conducteur s’approche d’un croisement dans une zone où les voies ferrées franchissent des carrefours routiers, il a les yeux rivés sur la signalisation. Il doit s’assurer du bon déclenchement des appareils afin de franchir les routes.

Nous devons respecter des feux qui ressemblent à ceux des routes. Le trait horizontal blanc équivaut au feu rouge, le rond blanc à l’orange et le trait vertical au vert, explique-t-il.

Aux abords de la N 184 où le trafic est dense, Naoufal s’engage lentement dans une courbe vers la gare de Grande-Ceinture. La rame passe devant les automobilistes à l’arrêt qui découvrent pour la première fois le Tram 13. Un peu plus loin, à quelques mètres de la station, le conducteur actionne avec sa main gauche le sifflet ou plutôt la cloche pour prévenir les usagers de son arrivée.

Le Tram 13 a une capacité de 250 places. CD78/Y.Fossey

Après avoir stoppé son convoi à quai, il appuie sur la commande d’ouverture des portes. « Pendant les essais, on ne dépasse pas les 50 km/h, précise Jérémy Aroles, le chef de projet. Tout se passe bien, les essais vont se poursuivre jusque fin avril », indique le chef de projet.

Réalisé avec des financements du Département

La rame, qui fait 42 mètres de long, a une capacité de 250 places. «Cette liaison va renforcer l’offre de transport avec des correspondances supplémentaires vers les RER A et C sans passer par Paris », se satisfait un usager. Son temps de parcours, entre Saint-Cyr-l’Ecole et Saint-Germain-en-Laye, est estimé à 30 minutes.

Les essais seront suivis d’une « marche à blanc » sur la totalité de la ligne avant sa mise en service prévue durant l’été prochain. Le coût de réalisation de cette liaison est estimé à 306 M€ financés par l’Etat, la région Ile-de-France et le département des Yvelines. La participation du conseil départemental est de 92 M€.