Les recettes de C’Midy pour les cantines des collèges

Yves FOSSEY

Servir des repas de qualité, réduire le gaspillage alimentaire, utiliser un désinfectant écologique… Ce sont quelques-uns des engagements pris par C’Midy, la société de gestion des cantines des collèges.  C’Midy, qui prépare plus de 6 millions de repas par an pour les élèves répartis dans 111 collèges du Département, multiplie les initiatives pour améliorer sa prestation. La […]

Cet article fait partie du dossier: Une rentrée 2022 remplie de projets

Servir des repas de qualité, réduire le gaspillage alimentaire, utiliser un désinfectant écologique… Ce sont quelques-uns des engagements pris par C’Midy, la société de gestion des cantines des collèges. 

Les recettes de C’Midy pour les cantines des collèges © CD78/N.DUPREY

Les recettes de C’Midy pour les cantines des collèges © CD78/N.DUPREY

C’Midy, qui prépare plus de 6 millions de repas par an pour les élèves répartis dans 111 collèges du Département, multiplie les initiatives pour améliorer sa prestation. La société organise régulièrement des enquêtes de satisfaction et applique un cahier des charges très strict concernant les produits mais aussi au niveau de la propreté et de la formation.

Pour la confection des plats, les circuits locaux sont privilégiés. Les collégiens mangent en effet yvelinois tant pour les menus classiques que pour les repas végétariens. C’Midy a conclu des contrats d’exclusivité avec une dizaine de producteurs yvelinois. Les pommes de terre et les carottes sont fournies par des exploitants de
Boinville-en-Mantois et d’Orsonville, les lentilles par un agriculteur de Beynes, les pommes et les poires par un arboriculteur d’Ecquevilly et enfin les salades par un maraîcher de la plaine de Montesson.

Les recettes de C’Midy pour les cantines des collèges © CD78/N.DUPREY

Les recettes de C’Midy pour les cantines des collèges © CD78/N.DUPREY

D’autres partenariats ont été signés avec les Moulins d’Auffreville-Brasseuil pour la farine, les exploitations de Bonnelles, Grignon ou encore Jouy-en-Josas pour les produits laitiers et avec la ferme école Graines d’Avenir pour divers légumes mais aussi la maison Alpérel pour les glaces. Quant aux viandes, elles sont issues d’élevages français.

L’entreprise est aussi fortement impliquée dans une démarche « anti-gaspi ». Rien n’est laissé au hasard.

« Tout est pesé, prévient C’Midy. Les déchets restés dans les assiettes mais aussi le surplus de pain, les plats non consommés sur la ligne du self après le service et même les pelures et les épluchures des fruits et légumes. Cela nous permet de connaître les recettes qui plaisent aux enfants et de commander au plus juste nos produits. »

Autre démarche innovante, à la suite d’un accord avec la société Tryon : de l’énergie est produite avec les déchets des cantines des collèges. Les aliments laissés sur le bord de l’assiette sont collectés et traités dans un méthaniseur, aménagé à Carrières-sous-Poissy, afin de produire du gaz.

« La collecte s’effectue dans la totalité des collèges depuis le début d’année, et environ 70 tonnes de biodéchets sont collectés chaque mois, détaille C’Midy. Cette opération est mise en place avec deux ans d’avance concernant la loi EGalim qui oblige à partir de 2024 une collecte séparée des biodéchets obligatoire pour tous. »

Les recettes de C’Midy pour les cantines des collèges © CD78/N.DUPREY

Les recettes de C’Midy pour les cantines des collèges © CD78/N.DUPREY

Du côté de la propreté, le gestionnaire des cantines entend faire une croix sur l’utilisation de certains produits d’entretien et de nettoyage. Une expérimentation vient d’être lancée dans cinq établissements : les collaborateurs en charge de la propreté testent de l’eau ozonée. Ayant de puissantes propriétés nettoyantes et dégraissantes, ce désinfectant écologique permet de réduire le recours aux produits chimiques et de préserver l’environnement mais aussi la santé et la sécurité des agents.

L’emploi et l’évolution professionnelle font également partie des engagements de la société. Des formations qualifiantes sont proposées au personnel des cantines, et, en partenariat avec l’agence interdépartementale de l’insertion ActivitY’, des personnes éloignées de l’emploi peuvent bénéficier d’un accompagnement afin de remettre le pied à l’étrier.

Les recettes de C’Midy pour les cantines des collèges © CD78/N.DUPREY

Les recettes de C’Midy pour les cantines des collèges © CD78/N.DUPREY