Tram 13 : découvrez la nouvelle gare de Saint-Cyr-l’Ecole

Nicolas Théodet

Bientôt achevé, le Tram 13 reliera Saint-Cyr-l’Ecole à Saint-Germain-en-Laye. Un trajet de seulement 30 minutes contre plus d’une heure auparavant.    Il permettra de couvrir la distance entre Saint-Cyr-l’Ecole et Saint-Germain-en-Laye en seulement 32 minutes. Afin de pallier le manque de transports en commun inter-banlieues, le Tram 13 va voir le jour dès cet été […]

Cet article fait partie du dossier: Découvrez le nouveau Tram T13 reliant Saint-Cyr-l’Ecole à Saint-Germain-en-Laye

Bientôt achevé, le Tram 13 reliera Saint-Cyr-l’Ecole à Saint-Germain-en-Laye. Un trajet de seulement 30 minutes contre plus d’une heure auparavant.   

Les voies longent le local des employés. ©CD78

Il permettra de couvrir la distance entre Saint-Cyr-l’Ecole et Saint-Germain-en-Laye en seulement 32 minutes. Afin de pallier le manque de transports en commun inter-banlieues, le Tram 13 va voir le jour dès cet été . Au total, ce sont 21 000 voyageurs quotidiens qui sont attendus.

La première gare du Tram 13 s’accorde avec le château

Les panneaux indicatifs des voies. ©CD78

Si les premiers essais de rame sont en cours, la gare de Saint-Cyr-l’Ecole, terminus de la ligne, est-elle terminée. Et on peut dire que le chantier n’a pas été de tout repos. En cause, la proximité avec le château de Versailles. En effet, il a fallu collaborer avec les architectes des bâtiments de France. A commencer par le choix des matériaux en gare, du béton clair et du bois.

Offrant une sobriété classique, ce mélange des matériaux invite le voyageur à embarquer sur les deux quais. Ces deux-là assureront le transfert des voyageurs, et faciliteront les connexions avec les lignes RER et transciliennes de la gare. Accompagnés d’une surveillance vidéo, d’une borne alarme et d’un local technique pour les employés, les rails lanceront les voitures vers le site des Matelots à plus de 25 000 volts. Ils passeront ensuite à 750 volts pour le reste du trajet.

L’histoire se mêle du chantier

Le départ vers les Matelots. ©CD78

Si aujourd’hui, la gare et la ligne ressemblent à toutes les autres, il a fallu rivaliser d’imagination. A commencer par s’adapter avec la proximité de la chambre de la Reine. En hauteur, la gare ne devait pas être vue, tout comme la ligne, de la chambre royale. Ainsi, plus de 200 arbres ont été plantés pour masquer l’infrastructure. Les piliers du tram ont eux été alignés avec les arbres du parc pour être totalement invisibles.

Et pour la suite du chantier, c’est la Seconde Guerre Mondiale qui s’en est mêlée avec la découverte d’une bombe enfouie. Rapidement détruite, il a tout de même fallu poser des capteurs à la gare de Saint-Cyr. Ils pouvaient ainsi gérer les vibrations et ne prendre aucun risque. D’ailleurs pas un seul accident grave n’a été enregistré durant le chantier du Tram 13.

Un investissement conséquent pour le territoire

D’un montant global de 156 millions d’euros, le T13 a permis la création de 7 gares et la mise en accessibilité de 12 stations. Sans bien sûr oublier tous les projets de voirie nécessaires à sa circulation.